Historique

Taï : exprime l’ultime, le suprême
Chi:Ji : exprime le suprême
Chuan : exprime l’art martial

Chang san Feng, légendaire maître des trois pics, vivait au 12ème siècle sous la dynastie de Sung.
Il assista un jour, en rêve, à un combat entre une grue et un serpent. Le serpent se dérobait sans cesse aux assauts de la grue par les mouvements ondulatoires de son corps. Lorsque la grue, fatiguée, cessa ses attaques, le serpent format un cercle avec son corps et la vision disparue.
Chang San Feng se réveilla et prit pleinement conscience du jeu perpétuel de la vie qui n’est qu’alternance de forces et de polarités opposées et complémentaires. Il convient que la véritable force est celle de la souplesse qui englobe et neutralise la force brutale. Ainsi naquit le Taï Chi Chuan.

A l’origine le Taï Chi Chuan (ou Tai Ji Quan) est un art martial utilisé à des fins d’autodéfense. Il est aujourd’hui largement perçu et pratiqué comme un ensemble d’exercices de santé et de dévelopement personnel.

Actuellement il existe différentes écoles de style ancien et nouveau, dont les plus connus sont : les styles Chen, Yang, Sun et Whu.

Notre association pratique une école de la lignée du style « Yang originel » transmise par Yang Chen Fu, Yang Sau Chung, puis maintenant par Chu King Hung. www.itcca.com